Une vie qui a du sens...

PREFACE

« L’imprévu est certain de se produire, tandis que ce qui est attendu pourrait bien ne jamais arriver ! »

 

Illias a quitté la France en 2011 avec femme et enfants, las d’une vie où tout était tracé, aseptisé, cadré, maîtrisé...de ce que certains de son entourage appellent « une vie normale ».

Ce n'était pas pour lui. Les stéréotypes enferment et asservissent. Il avait besoin de créer, de s'ouvrir sur le monde, de sortir des cases, comme disait le sage. Il avait raison : le monde occidental a des allures carcérales. De la maternelle à la fin de vie, tout passe par des « petites boîtes ».

 

Différent, il l'a toujours été et l'assume pleinement, lui !

Il ne supporte plus l'intolérance de ses congénères qui désignent toute personne sortant des sentiers battus comme des êtres « infréquentables ».

Il n'a jamais fléchi devant ces « briseurs de rêves », ceux-là même qui jalousent justement parce qu'eux, ne se permettent pas de rêver.

 

La société occidentale est malade de sa négativité et de sa médiocrité.

Illias dira : « la vraie vie, c'est ce qui arrive lorsqu'on avait prévu autre chose ».

Chaque épreuve doit être utilisée comme une nouvelle force pour aller plus haut, plus loin, comme lorsqu'on est perdu dans le désert, et que le premier réflexe consiste à monter sur la dune pour retrouver son chemin. Donner de l'horizon à la vie, c'est lui apporter du sens.

Ainsi après trente années passées en Europe, où quasiment tout lui avait souri, il décide d'ouvrir un nouveau chapitre, en famille…direction le Maroc.

 

Aussi difficile que fut son parcours en Afrique, il aura eu le mérite de lui avoir permis d'entreprendre à la hauteur de ses ambitions. Le désert lui aura appris le dépassement de soi, l'humilité.