top of page
bon.png

Une vie qui continue dans le bon sens...

Pays du monde

Relief(S) et profondeur(S)

Dernière mise à jour : 25 déc. 2023


CHINE

Région Guangxi et Hunan



Ah, la Chine...destination improbable s'il en est, hein !?

Nous tombons littéralement sous le charme de ce pays malgré la pluie de critiques à son encontre.

De deux choses l'une : soit on campe sur de fallacieux on-dits et on passe à côté du meilleur, soit on prend la peine de s'intéresser afin de comprendre le pourquoi de la chose et ainsi se permettre de s'ouvrir sur le monde.

On va être très clair, on ne peut pas plaire à tout le monde, surtout lorsqu'on est un pays indépendant et, de surcroit, fabuleusement performant.

Ayant pour ma part vécu un demi siècle en occident dont 30 ans d'entrepreneuriat, je peux me targuer d'afficher une vision critique objective sur le sujet qui anime encore une fois la planète, à savoir la peur qu'inspire l'Asie et la "méchante et honteuse" Chine en particulier.

Ça suffit !

Cet immense pays compte 1,2 milliard d'individus à nourrir et son histoire n'a jamais été comparable à celle des contrées de l'Ouest.

Les traditions, la médecine, la religion, l'éducation et la philosophie sont aux antipodes de ce qu'à créé l'occident : le consumériste et la décadence. Et puis, n'oublions pas toutes les inventions et le savoir-faire qu'elle nous a transmises.

Forts de cette première approche, il nous semble indispensable de revoir la copie.

C'est l'occident qui les a propulsé dans ce monde moderne à travers la mondialisation, qui, je le rappelle, ne devait remplir les poches que des industriels de nos latitudes en mal de profits faciles "chez les petits chinois". C'était sans compter sur l'intelligence et la perspicacité des gouvernants asiates, plus conscients et plus prompts que leurs collègues à donner du boulot à leur population et ainsi leur assurer l'avenir en les tirant vers le haut. Pour ce faire, ils ont simplement profité de la cupidité des investisseurs étrangers en rachetant leurs brevets.

Tout est résumé !


Pour sûr, le réveil a été fracassant à l'autre bout de la planète. Oui, la Chine est très avancée, oui, elle est performante, oui, elle favorise ses compatriotes quand d'autres ont préféré tuer l'outil de travail, avilir leur population et mettre des millions de gens au chomdu.


Alors ont fait quoi maintenant ? On leur tape dessus ou on en prend de la graine ?

-Je refuse d'entendre : "oui, mais les enfants qui travaillent et la surveillance de masse ?"

-Je réponds d'emblée :" Faux ! Tous les gosses vont à l'école et affichent un niveau à faire pâlir les occidentaux. Et s'il y en a à l'usine, sachez qu'ils travaillent bien planqués pour des consortiums de l'ouest comme Adidas, Benetton et tant d'autres. Et puis n'allons pas si loin ! La Belgique et la Hollande emploient des enfants de 13 ans dans les centres de tri postal.....Ça calme !

En Europe, en France, c'est quoi le pass vaccinal et l'activation de vos téléphones à distance, les projets de vous empêcher de voyager plus de 3 fois dans vos vies, le ministère de la vérité qui se met doucement en place derrière un écran de fumée, Lidl (entreprise allemande) qui installe déjà des portiques à reconnaissance faciale pour faire vos courses ? En Chine, ils n'en sont même pas encore là sauf pour pénétrer sur le territoire ou dans des lieux sensibles à forte fréquentation. Ils ont aussi leurs terroristes vous savez !"

Décidément, tout est déformé ....


En 15 ans, 10% de chinois sont devenus millionnaires, soit 120 millions de personnes et par conséquent de familles (de fait, plusieurs fois le coefficient de la population française). Ça fait rêver, non ? La classe moyenne a littéralement explosé, d'où l'émergence du tourisme de masse, phénomène identique à l'Inde.

Pour un pays coco qui, parait-il, maltraite son peuple....cherchez l'erreur. Mais ça faut pas que ça se sache, GRRRRR !


Partant du fabuleux principe de la page blanche, il serait bon de faire un premier bilan comparatif, de celui qui concerne l'intérêt GÉNÉRAL par exemple.

La liquidation des fleurons de l'industrie française, les déserts médicaux, la fermeture de tous les services publics, partout...Même la SNCF va être démantelée car la France, qui ne pourra jamais rembourser sa dette, a signé, sans que personne ne s'y intéresse, des emprunts sous hypothèque pour maintenir le pays sous perfusion. C'était pourtant d'une logique imperturbable ! Et l'hypothèque, c'est le bon peuple et ses bijoux de famille ! Même vos biens font partis du paquet cadeau, tout comme les miens. J'en veux pour preuve la nouvelle obligation déclarative de vos logements aux centres des impôts...Fouillez pour vous convaincre de l'escroquerie en marche (sans jeu de mots).

Alors oui, je suis très en colère et je ne supporte plus ces mensonges distillés par ces politicards véreux sur des pays où la politique fonctionne, tout ça pour masquer le fait que mon merveilleux et tant aimé pays est en faillite totale, vendu au rabais pour couvrir l'ineptie de 50 années d'une politique partisane et mortifère. Comme vous tous, je vais peut-être tout perdre, alors j'ai décidé de VIVRE à fond ce qui me reste de temps, de voir le monde tel qu'il est, de rapporter ce que je vois...le tout en charmante compagnie !!!!


A travers cet article et le prochain, je vais chercher à vous éclairer, tenter de donner du relief et de la profondeur à ce qu'on veut vous cacher et essayer de vous prouver, encore une fois si nécessaire, que le tableau est sciemment noirci pour mieux vous tromper, mieux vous maintenir à domicile, des fois qu'il vous vienne l'idée saugrenue de comprendre ce qui se passe ailleurs.

Bougez, seul le mouvement compte ! Ancienne compétitrice de tir sportif, je peux vous affirmer qu'il est plus difficile d'atteindre une cible en mouvement que statique. Alors.....à vous de jouer !

On vous aime fort. Bonne lecture.


Notre première halte se fait à Guilin dont les "paysages de contes" sont d'une rare beauté. Nous rentrons de plain-pied dans ce que la planète offre de plus beau. Sachez que la plupart des parcs nationaux chinois sont répertoriés 5A par l'UNESCO, la plus haute notation.

Aparté : "Tiens, une information de cette semaine: comme par hasard, l'oncle Sam a demandé lundi dernier à revenir à la table de L'UNESCO (qu'elle avait quittée y'a 5 ans), prétextant l'influence de la Chine dans l'éducation et ses avancées dans l'I.A.

Ben oui, ça pose question, en effet !

Où est le rapport avec l'UNESCO ?"


La Chine recèle des trésors naturels que chacun a vu au moins une fois dans des magazines de voyages. Guilin en fait partie.

Nous commençons par une croisière sur la rivière Li, sinuant à travers les pics de calcites que la nature a façonné au cours des millénaires. Magique ! À bord, on nous sert un excellent déjeuner juste avant de débarquer.


ALBUM PHOTOS :

CLIQUEZ SUR L'IMAGE


Pour rejoindre la station de bus, nous louons pour un prix ridicule les services de 2 motards improvisés taxis et profitons du trajet, cheveux au vent, pour admirer cette charmante petite ville d'eau dont la vie semble s'être arrêtée au début du 20ème siècle.



Les grottes nous passionnent aussi. Celle de la flûte rouge est gigantesque et, manifestement, mondialement connue. Pas moins de 400 chefs d'états l'ont visitée depuis son ouverture au public en 1986.



Un autre jour, nous nous intéressons à la dynastie ayant régné sur cette province aux 13 et 14ème siècles et visitons son château et ses temples perchés sur d'escarpés pitons rocheux. Puis nous consacrons le reste de notre temps à errer dans la ville et au bord du fleuve, promenades apaisantes au cours desquelles nous engageons la conversation avec des locaux parlant anglais. No stress !


ALBUM PHOTOS :

CLIQUEZ SUR L'IMAGE


Mais nous ne pouvions repartir sans avoir vu les rizières de Longji, ses villages de chalets montagnards et les femmes aux cheveux démesurément longs avec lesquels elles confectionnent chaque matin leurs coiffures étranges. Nous sommes en pays zhuang, une des 56 ethnies que compte la Chine, celle qui a façonné ce paysage en créant, voici presque 800 ans, les plus célèbres rizières en terrasses de tout le pays.

FA-BU-LEUSES ! Nous avons tous un jour visionné les reportages de Yann Arthus-Bertrand. Et bien nous y étions pour de vrai !!! Montés en téléphérique, nous prenons la décision de descendre à pied les milliers de marches de ces collines jusqu'au village et ainsi prolonger la magie. Nous rasons le "dos du dragon", enjambons des séguillas, traversons les ruelles des hameaux en contemplant l'architecture et les sculptures des chalets, pour certains multi-centenaires.


ALBUM PHOTOS :

CLIQUEZ SUR L'IMAGE


ALBUMS PHOTOS

Région Guangxi :


CLIQUEZ SUR L'IMAGE



Notre trajet plus au Nord prend des allures de mission. Huit heures de train pour rallier Zhangjiajie à seulement 500 bornes de Guilin. La région est très mal desservie à cause d'un relief particulièrement accidenté, en plein cœur d'un massif montagneux d'exception aux nombreux parcs naturels classés au patrimoine mondial.

Tout se mérite et là, on a gagné le gros lot !

D'ailleurs, nous ne mesurons l'étendue du domaine que 3 jours après notre arrivée et décidons de prolonger notre séjour de façon à contenter pleinement notre curiosité. Nous sommes logés dans un superbe hôtel de quartier dont le personnel est d'une gentillesse et d'une compétence hors norme.



Afin de nous faciliter la vie, ils nous réservent les pass sur le site officiel des parcs nationaux et enregistrent nos passeports afin qu'il nous soit plus aisé de rentrer sans faire chaque jour la queue au guichet. Ce site peut accueillir des dizaines de milliers de visiteurs par jours.

La montagne Tianmen et ses balcons suspendus,



le parc de Wulingyuan,



le Glass Bridge et le grand canyon,


la Yellow Cave traversée d'une rivière souterraine,


le lac Baofeng,


les promenades le long du fleuve que l'on peut franchir sur de grosses pierres, flâner dans les rues bordées de maisons anciennes et d'hôtels en bois....



ALBUM PHOTOS :

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

et le spectacle de Xiangxi.

La performance est remarquable. Organisée un peu à la façon du Puy du Fou, jongleurs, trapézistes et acrobates, danseurs, musiciens et chanteurs en tenues d'époque nous enchantent durant 1h30.

Ce soir, le gigantesque théâtre est bondé et nous ne devons être que 2 couples d'étrangers, tout au plus. Assis au 3ème rang, Lionel est repéré par le maître de cérémonie qui l'invite à monter sur scène en fin de séance avec trois locaux.

Le jeu consiste à faire élire par le public un époux pour la princesse de Zhangjiajie à travers plusieurs exercices qui ont pour but de départager les prétendants. L'euphorie gagne toute la salle qui vient de jeter son dévolu sur mon chéri. C'est acté, il va convoler en juste noce avec la princesse. Les gens applaudissent avec force et chacun veut un selfie en sa compagnie. Waouh ! Que de souvenirs ...



VIDÉO SPECTACLE :


Et puis il y a ces belles soirées passées au snack de rue de notre nouvelle copine. C'est un "petit tigre" de 50 ans, tonique et fumant comme un pompier. Étant clients chaque jour, elle finit par s'assoir avec nous et converser grâce à son convertisseur de langues.

Elle travaille le jour dans une usine de transformation du verre et ouvre cette boutique le soir jusqu'à 23h. Ce cumul l'épuise mais elle prend sa retraite dans un an. Après, elle aura du temps.

Là je bug ! Alors comme ça les chinois partent en retraite entre 50 et 55 ans s'ils le souhaitent ?!?! Ben ça alors, on nous aurait menti sur le traitement qui leur est réservé ?

La famille vient nous rejoindre à table, les bras chargés de binouses. Ça discute, ça rigole. La maman et le papa s'installent aussi avec leur repas. On papote par portables interposés. Elle vit avec ses parents dont elle s'occupe, c'est la tradition. Ici, pas de maisons de retraite.

-"Y'a qu'en occident qu'on enferme les vieux. Ici, il serait honteux de les abandonner."

On apprend que les loyers sont chers, tout comme les pas de porte des commerces mais ils ont de quoi vivre et envoyer leurs enfants à l'université. Oui, ils ont souffert de cette horrible et inutile période mais ils ont tenus bon, se sont soutenus, ont partagé les frais.



Le gérant de notre hôtel ne manque pas une journée pour nous préparer la cérémonie du thé. Un comble alors que nous avions chercher en vain durant tout notre séjour au Japon.

Le théier de Chine, et plus particulièrement celui du Hunan, n'est pas du tout de la même essence que l'indien ou le nippon. Sa feuille est dentelée et plus allongée. Le séchage à l'air libre lui confère un aspect de lichen et concentre une alchimie exceptionnelle, source de bienfaits inestimables pour la santé. La dégustation se déroule en 4 étapes au cours desquelles les composants et les saveurs se métamorphosent, passant de l'amertume de la première infusion, au sucré dès la 3ème...l'action des fameux flavonoïdes (flavor en anglais=goût) qui sont, par la même, de puissants antioxydants.

Nous vous avions déjà fait part de ses miracles dans un article sur l'île Maurice. Je vous mets ici un lien sur la composition moléculaire du thé :

Cérémonie du thé :


VIDÉO :

CÉRÉMONIE DU THÉ


Bref, de mémorables soirées pleines d'enseignement et de douceur de vivre qui nous ont étrangement rappelé Marrakech et son ambiance nocturne. La Chine nous va bien !


Mais le compteur tourne et nous n'avons plus que 9 jours devant nous avant de devoir quitter le pays pour cette première visite. L'épisode montagnard touche à sa fin et nous allons bouger encore plus au Nord. De Zhangjiajie, nous prenons l'avion en soirée pour la capitale sans trop avoir préparé notre séjour. Nous verrons bien une fois sur place !



Je vous concocte un article pour la semaine prochaine, accompagné d'une belle vidéo dont seul Lionel a les secrets de montage ;-)).

Restez connectés.

Bises les zamis. On pense bien à vous.



ALBUMS PHOTOS

Région Hunan :


CLIQUEZ SUR L'IMAGE


VIDÉO :

Chine (partie 1)



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page